Le grand retour de la terre battue

En compétition, deux types de surfaces cohabitent au niveau international, la terre battue et les revêtements de type acrylique (Greenset, Laykold, Truflex, etc). Le gazon naturel de Wimbledon est plutôt une exception.

 

Dans les clubs de tennis, on trouve déjà plus souvent des surfaces différentes mais dès que les moyens y sont, la préférence va à la terre battue. Chez les particuliers, le plus clair du temps c'est la facilité d'entretien qui prime, privilégiant les terrains en dur ou avec une surface synthétique.

 

La terre battue et plus précisément, la brique pilée apporte un style de jeu qui n'est pas trop rapide, qui met en valeur les effets de jeu et qui est sans égal au niveau du confort et de la glissance.

 

C'est pourquoi de nouvelles surfaces en brique pilée mais sur un support synthétique qui minimise l'entretien et les problèmes de pluie et d'hivernage, telles que le Somclay, le French Court et à présent, le ROYAL COURT emportent nettement la majorité des suffrages.

 

 

Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir

 

Téléchargement

Brochure AFT
Plan-du-court.pdf
Document Adobe Acrobat 2.0 MB